Décision ajournée

Posted on novembre 3, 2013


WSRW :

Les États membres de l’UE ne sont pas parvenus aujourd’hui à une décision sur le protocole de pêche UE-Maroc. Le vote est reporté de quelques jours.

Pour des raisons de procédure, le vote est repoussé à la prochaine réunion du COREPER, en début de semaine prochaine .

Bien qu’il n’y ait pas eu de discussion sur le contenu de la proposition de protocole, les États membres ne semblent pas unanimes dans leur jugement sur le texte. La Suède et le Danemark ont clairement exprimé leur opposition, alors qu’un groupe dirigé par le bénéficiaire principal de ce protocole, l’Espagne, est ostensiblement favorable à l’accord. Plusieurs pays sont dits hésitants.

Le très critiqué protocole offre à l’UE quatre années d’accès aux eaux que le Maroc considère comme relevant de sa souveraineté. En contradiction avec les opinions du reste du monde, la propre interprétation marocaine de sa souveraineté inclut le Sahara Occidental – une vaste étendue de terre qu’il occupe largement depuis 1975. Le peuple sahraoui, les habitants originaires du territoire n’ont été entendus ni par l’UE ni par le Maroc, en dépit de leurs protestations continuelles contre la pêche de l’UE dans leurs eaux occupées.

Un avis juridique de l’ONU de 2002 qualifie ces activités d’illégales en cas d’impossibilité de respecter la volonté et les intérêts du peuple sahraoui.

Advertisements