Sahara Occidental : le temps des comptes est venu !

Posted on août 28, 2013


Demonstrerer mot norsk oljeleting utenfor Vest-Sahara. / Demonstration against norwegian search for oil outside of Western Sahara.Solidarité Maroc :

Philippe Leclercq, militant de la paix et Président de l’Association de Solidarité avec le Peuple Sahraoui, 25/8/2013
Comme Israël le fait toujours en Palestine, la communauté internationale constate que le Maroc ne tient pas compte des remarques faites au sujet de l’exploitation des ressources dans le territoire colonisé.
Nous avons déjà dit ici que le Maroc n’avait aucune légitimité pour cette exploitation et qu’aucun pays, aucune instance n’a jamais reconnu une quelconque légitimité du Maroc sur ce territoire. On doit donc le répéter : le Maroc n’a pas la souveraineté sur le Sahara Occidental !
Pour mémoire, il faut donc rappeler le texte de la cour internationale de justice : « la Cour conclut que les éléments et renseignements portés à sa connaissance n’établissent l’existence d’aucun lien de souveraineté territoriale entre le territoire du Sahara occidental d’une part, le Royaume du Maroc ou l’ensemble mauritanien d’autre part. La Cour n’a donc pas constaté l’existence de liens juridiques de nature à modifier l’application de la résolution 1514 (XV) de l’Assemblée générale des Nations Unies quant à la décolonisation du Sahara occidental et en particulier l’application du principe d’autodétermination grâce à l’expression libre et authentique de la volonté des populations du territoire« 
Pour les autorités sahraouies, les textes sont clairs et, ainsi,  les contrats d’exploitation des richesses sahraouies établis par l’occupation marocaine avec des sociétés étrangères dans les secteurs de la pêche, du pétrole, du phosphate et de l’agriculture procèdent du pillage. Il est donc urgent que les entreprises soient conscientes qu’elles sont dans l’illégalité … l’heure de rendre des comptes est venue !
Les responsables sahraouis réunis plusieurs jours à Boumerdes ont tenu à le rappeler par la voix de Monsieur M’hamed Kheddad qui est membre du secrétariat général du Front Polisario et, à ce titre,  coordonnateur sahraoui avec la MINURSO.