General Electric sort de l’appel d’offre litigieux

Posted on juillet 7, 2013


general_electric_610WSRW :

La compagnie américaine General Electric a communiqué à WSRW qu’elle ne participe plus à l’appel d’offre pour la construction de deux parcs éoliens au Sahara Occidental occupé.

« Après avoir vérifié avec nos collègues, nous avons déterminé que GE ne participe pas à l’appel d’offres qui est l’objet de votre e-mail », a déclaré le bureau du médiateur de l’entreprise GE au nom de son conseil d’administration.

La déclaration d’hier soir est une réponse à une lettre envoyée par WSRW à l’entreprise plus tôt dans la journée. La lettre exprimait les préoccupations de l’organisation quant à la participation de GE à un appel d’offres du gouvernement marocain pour la construction de cinq parcs éoliens – dont deux ne se trouvent pas au Maroc, mais dans le territoire occupé du Sahara Occidental, à El Aaiun et à Boujdour.

Avec le retrait de GE, il reste maintenant 15 entreprises qui se disputent pour remporter l’offre. WSRW a les 2 et 3 juillet 2013, contacté chacun d’eux, leur demandant de s’abstenir de construire des infrastructures dans les territoires occupés.

Publicités