ONU : Le Comité de décolonisation exhorte au droit à l’autodétermination des peuples colonisés

Posted on juin 20, 2013


onu_01Sahara Press Service :

New York, 19 juin 2013 (SPS) Le Comité spécial de l’ONU chargé de la décolonisation, ou Comité des 24, a adopté mardi à New York un projet de résolution qui appelle à l’octroi, au plus tôt, du droit à l’autodétermination aux peuples colonisés et à la lutte contre l’exploitation illégale des ressources naturelles des territoires non autonomes dont le Sahara occidental occupé.
Ce projet de texte, qui deviendra une résolution de l’Assemblée générale des Nations Unies une fois qu’elle l’adoptera à son tour, réaffirme la résolution 1514 et toutes les autres résolutions relatives à la décolonisation, y compris celle proclamant la période 2011-2020 comme la 3ème Décennie internationale de l’élimination du colonialisme.

Dans ce sens, ce projet de résolution demande aux puissances occupantes de ’’prendre toutes les mesures pour permettre aux peuples des territoires non autonomes d’exercer pleinement et au plus tôt leur droit à l’autodétermination, y compris l’indépendance’’.

Le document affirme, une fois de plus, que l’existence du colonialisme, sous toutes ses formes, y compris l’exploitation économique, ’’est contraire à la Charte des Nations Unies, à la Déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et aux peuples coloniaux et à la Déclaration universelle des droits de l’homme’’.

Aussi, ce nouveau projet de résolution a réaffirmé sa volonté de ’’continuer à faire tout ce qui est nécessaire pour que le colonialisme soit éliminé complètement et rapidement et que tous les Etats observent scrupuleusement les dispositions pertinentes de la Charte, de la Déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et aux peuples coloniaux et de la Déclaration universelle des droits de l’homme’’.

A travers ce texte, l’Assemblée générale de l’ONU déclarerait, de nouveau, qu’elle ’’soutient les aspirations des peuples soumis à la domination coloniale qui souhaitent faire valoir leur droit à l’autodétermination, y compris l’indépendance’’.

C’est ainsi que cet organe de l’ONU demande aux puissances occupantes ’’de collaborer sans réserve’’ avec le Comité spécial de décolonisation en vue d’achever aussi rapidement que possible l’élaboration d’un ’’programme de travail constructif’’ répondant au cas particulier de chaque territoire non autonome et visant à faciliter l’exécution du mandat de ce Comité.

De surcroît, l’Assemblée générale de l’ONU appellerait ce Comité de tout mettre en oeuvre pour mobiliser l’appui des gouvernements du monde entier et celui des organisations nationales et internationales en vue de la réalisation des objectifs de la Déclaration et de l’application des résolutions de l’ONU.

Par ailleurs, elle insiste sur la sauvegarde des droits inaliénables des peuples des territoires non autonomes sur leurs ressources naturelles, comme elle appelle les institutions spécialisées et les autres organismes des Nations Unies concernés d’aider ces territoires à lutter contre l’exploitation illégale de leurs ressources naturelles. (SPS)