Les Sahraouis au Forum Social Mondial à Tunis

Posted on mars 29, 2013


DSCN0301Equipe Média :

Le 12ème forum Social Mondial s’est ouvert hier 26 mars 2013 à Tunis, sur le campus universitaire d’el Manar.

Le premier jour était celui des femmes avec l’assemblée des femmes, dont le slogan le plus marquant était peut être « globalisons la lutte, globalisons l’espérance ». Les femmes de la délégation sahraouie étaient toutes présentes et ont salué tour à tour les déclarations de lutte et de résistance des femmes de Palestine, de Syrie, de Tunisie, du Maroc, du Brésil, de Pologne, du Sénégal et d’Egypte… De nombreuses interventions ont rappelé combien leurs conditions sont pour beaucoup difficiles, douloureuses et précaires.

La délégation sahraouie au complet, composée de Sahraouis venant des campements de réfugiés et des territoires occupés, s’est ensuite retrouvée au départ de la marche mondiale, entre la délégation des femmes et celle du Kurdistan irakien. C’est en bonne entente que les adversaires du match d’ouverture de la 5ème VIVA World Cup au Kurdistan ont fait les quelques kilomètres de la marche.

De nombreux amis des Sahraouis de Tunisie, Allemagne, Espagne, Algérie, France … sont venus crier avec les Sahraouis des slogans réclamant la liberté, la justice, l’autodétermination et l’indépendance.

Le cortège égayé des multiples couleurs des melfas, draas, et drapeaux de la RASD, a quitté la place de l’Horloge et a marché jusqu’à la scène d’el Menzah. Les banderoles présentaient une carte du Sahara Occidental et déclaraient « Brisons les murs entre les peuples, non au mur marocain de 2700km au Sahara Occidental », « Toutes et tous pour la liberté, la dignité, la démocratie et la justice au Maghreb, toutes et tous pour un référendum d’autodétermination au Sahara Occidental », « La France doit changer de position sur le conflit du Sahara Occidental, la France doit soutenir le droit inaliénable du peuple du Sahara Occidental à l’autodétermination », « Libération de tous les prisonniers politiques sahraouis des prisons marocaines, oui pour un mécanisme international de surveillance des droits humains au Sahara Occidental », « Western Sahara the last colony in Africa», ou encore « Tous pour un Sahara sans mines ».

Un programme quotidien d’ateliers est prévu sur le thème du Sahara Occidental jusqu’à la fin du forum sur les thèmes du droit international, des droits de l’homme, des ressources naturelles, du dialogue entre les peuples du Maghreb, les mines et les murs du Sahara.
Bien située à l’entrée du forum, une grande tente sahraouie a été dressée sur le campus à proximité de la faculté de droit, dans laquelle les visiteurs peuvent découvrir les expositions de l’association des familles des prisonniers et disparus sahraouis, et poser des questions. Il est aussi possible de découvrir sous la tente les musiques et danses sahraouies.

EM, Sahara Occidental occupé
Envoyé spécial à Tunis, le 27/03/13

Publicités