Maroc : le verdict de la honte (PCF)

Posted on février 19, 2013


Communiqué de presse du Parti Communiste Français :

Le Parti communiste français exprime sa plus vive indignation devant la
condamnation à de très lourdes peines des 24 prisonniers politiques
sahraouis. Neuf d’entre eux sont condamnés à perpétuité, les autres à des
peines d’emprisonnement de 20 à 35 ans. Ce verdict, digne d’un procès
colonial, jette, une fois encore, une lumière crue sur la réalité du régime
marocain.

Son gouvernement veut faire un exemple, en confiant à un tribunal militaire,
le soin de condamner des militants politiques sahraouis, qui font valoir
leurs droits à l’autodétermination. Le pouvoir marocain compte-t-il ainsi
briser l’esprit de résistance qui anime un peuple qui se bat depuis des
années pour pouvoir décider librement de son avenir, comme le droit lui a
été reconnu à maintes reprises par les Nations Unies.

Le gouvernement français peut-il continuer encore longtemps à fermer les
yeux sur cette réalité et à s’isoler dans un inacceptable silence sur les
violations des droits humains du Sahara Occidental occupé ? Le Parti
communiste français réaffirme son soutien aux prisonniers politiques
sahraouis, dont il demande la libération et réaffirme son engagement auprès
du peuple sahraoui et du Polisario pour le respect de son droit à choisir
librement son destin.

Parti communiste français

Paris, le 19 février 2013.


Solène Björnson-Langen
Attachée de presse de Pierre Laurent, Secrétaire national du PCF
01 40 40 12 22
06 74 45 15 92
sbl@pcf.fr
http://www.pcf.fr