Procès du goupe « Gdaym Izik », le verdict

Posted on février 17, 2013


Equipe Média :

Le procès des 24 Sahraouis prisonniers politiques après la manifestation pacifique de Gdaim Izik en 2010, s’est terminé aujourd’hui 17 février avec huit condamnations à perpétuité, quatre condamnations à 30 ans de prison, sept condamnations à 25 ans et deux condamnations au temps déjà effectué en prison.
Le procès a duré neuf jours sans interruption et le verdict a été prononcé par la cour martiale aux premières heures ce matin. Les délibérations à huit clos ont duré sept heures.
 Il est probable que le verdict n’a été rendu ce matin que pour éviter les manifestations devant la cour toute la nuit, comme celles qui ont eu lieu toute la semaine.
Le verdict, pas plus que les chefs d’accusation ou la parodie de procès n’ont de réalité. Tout n’est que mise en scène, et l’objectif réel et l’atteinte à la résistance Sahraouie contre l’occupation.
En effet, alors que les détenus politiques Sahraouis ont déjà passés deux ans et trois mois en détention, ont régulièrement nié devant la cour les chefs d’accusations et ont déclaré qu’ils  avaient été torturés dans le but de leurs soustraire des aveux, le juge a refusé d’enquêter sur leurs déclarations.
Les armes présentées comme preuves de la violence des accusés ne portent  aucune trace d’empreintes des détenus. La projection vidéo présentée comme preuve elle aussi, ne permettait d’identifier aucun des accusés.
L’absence d’autopsie sur le corps des victimes et l’absence de tests d’ADN ont été certains des arguments de la défense sur la faiblesse des autres tests.
Et dernière trouvaille, le procureur du roi a présenté, comme nouvelles preuves plus «fortes» contre les accusés, des vieilles photographies de certains des accusés avec le président de la RASD.
La défense a démontré que les vraies raisons et motifs des arrestations des accusés sont leurs convictions politiques mais aucunement  leurs implications dans les incidents du 8 novembre 2010
Les verdicts pour chacun des accusés sont les suivants
Condamnation à perpétuité
SIDAHMED LEMJAYED
ABDELJALIL LEMGHAIMAD
ISMAILI BRAHIM
MOHAMED ELBACHIR BOUTENGUISA
ABDELAHI LEKHFAWNI
ABDELAHI ABHAH
AHMED SBAI
MOHAMED BANI
HASSANA ALEYA
30  ans
NAAMA ASFARI
CHAIKH BANGA
MOHAMED BOURIAL
DAH HASSAN
25  ans
DAICH DAFI
MOHAMED LAMIN HADDI
MOHAMED EMBAREK LEFKIR
MOHAMEDJUNA BABAIT
ELBAKAY LARABI
HOSSEIN ZAOUI
ABDELAHI TAOUBALI
20 ans
BACHIR KHADDA
MOHAMED TAHLIL
Peine du temps déjà effectué
 SIDI ABDERRAHMAN ZAOU
TAKI ELMACHDOUFI
20 ans de prison avec sursis
MOHAMED LAYOUBI
EM, Sahara Occidental occupé
Le 17 février 2013
Advertisements