Cadeau somptueux du Maroc à l’île de Dominique, pour avoir adhéré à la position marocaine sur le Sahara Occidental…

Posted on février 9, 2013


Solidarité Maroc :

L’ETAT MAROCAIN CONSTRUIT UN HÔTEL DE LUXE AUX CARAÏBES

Écrit par Christophe Guguen, Lakome, 8/2/2013

Le « Cabrits Hotel Resort and Spa », situé sur la petite île de Dominique, est financé à 100% par l’Etat marocain. Un cadeau de plus de 250 millions de DH à cet état du Commonwealth qui a retiré au même moment sa reconnaissance de la « RASD ».*..
Le gouvernement de la Dominique, petite île de l’archipel des Caraïbes, vient de lancer un appel à manifestation d’intérêt pour assurer le management d’un nouveau complexe hôtelier haut de gamme en cours de construction : le Cabrits Hotel Resort and Spa. Situé au nord de l’île, entre la plage de Turtle Purple et le parc naturel Cabrits, le projet comprend un hôtel de luxe de 50 chambres avec salle de conférence, un spa, des boutiques duty free et une marina.
La particularité de ce projet est qu’il est intégralement financé par… l’Etat marocain, à travers l’Agence marocaine de coopération internationale (AMCI), structure surtout connue pour délivrer les bourses d’études aux étudiants – principalement africains – souhaitant poursuivre leurs études au Maroc.
Un « don » du Maroc de 250 millions de DH ?
Pourquoi l’Etat marocain finance-t-il ce projet hôtelier et touristique ? Contactée par Lakome, la direction de l’AMCI explique par la voix de son secrétaire général, Said El Khouli, que « ce projet entre dans le cadre normal de la coopération du royaume avec d’autres pays d’Afrique et d’Amérique latine ». Il ne donnera pas plus de précisions.
Le montant du « don » marocain n’a pourtant rien à voir avec les micro-projets financés par l’AMCI en Afrique. Selon l’agence gouvernementale d’information de la Dominique, le coût du projet s’élève à 30 millions de dollars, soit plus de 250 millions de DH. En visite sur le chantier en octobre dernier, le Premier ministre de Dominique, Roosevelt Skerrit, avait déclaré :
« Nous sommes très reconnaissants envers le royaume du Maroc pour ce cadeau très généreux fait à la population de Dominique. C’est un projet de plusieurs millions de dollars intégralement financé par le gouvernement marocain ».
La cérémonie de lancement des travaux a eu lieu en septembre 2011, en présence du directeur général de l’AMCI, Youssef Imani. Le chantier est toujours en cours, il doit être livré en octobre 2013.
Lancement du chantier en présence du Directeur général de l’AMCI, Youssef Imani
« Offensive » diplomatique du Maroc dans la région
Pour comprendre les raisons de cette « générosité » de l’Etat, il faut remonter à juillet 2010 et à la tournée africaine de Roosevelt Skerrit. En visite officielle de deux jours à Rabat, le Premier ministre de Dominique avait conclu avec les autorités marocaines un accord-cadre de coopération économique, technique, scientifique et culturelle, dont fait partie ce projet hôtelier. Mais Rossevelt Skerrit avait surtout annoncé la décision de la Dominique de retirer sa reconnaissance de la « RASD» et de soutenir la proposition marocaine d’autonomie pour le Sahara.
Le mois suivant, en août 2010, quatre autres Etats des Caraïbes avaient annoncé eux-aussi leur ralliement à la position marocaine (Grenade, Antigua et Barbuda, Saint Kitts and Nevis, et Sainte-Lucie). Pour l’agence de presse officielle MAP, pas de doutes :
« Ce mouvement de retrait de la reconnaissance de la pseudo « rasd » s’inscrit dans le cadre de la volonté sincère des pays de la région d’encourager le processus de négociation en cours, mené sous les auspices des Nations Unies pour parvenir à une solution politique négociée du différend régional sur le Sahara marocain« .
La MAP ne précise pas si les quatre autres états de la région ont eu droit eux aussi à des « dons » de cette importance de la part de l’AMCI…
* République Arabe Sahraouie Démocratique