2012 : Annus horribilis pour le Maroc

Posted on janvier 1, 2013


Solidarité Maroc : JANVIER

– Echec de la visite en Algérie du ministre des Affaires étrangères marocain, Saâd-Eddine El Othmani dont le but était de ranimer l’UMA et l’ouverture des frontières susceptibles de donner un souffle à une économie marocaine touchée par la crise financière mondiale et européenne en particulier.

– Le quotidien britannique The Telegraph publie un article intitulé « Le roi du Maroc principal bénéficiaire de l’accord commercial avec l’Union européenne »

– Human Rights Watch (HRW) demande au gouvernement marocain, à l’occasion de la publication de son Rapport mondial 2012, de « réviser ses lois répressives, réfréner la violence policière et améliorer l’indépendance de la justice, s’il veut concrétiser les promesses en termes de droits humains contenues dans la nouvelle constitution du pays ».

– Le commandement des Forces armées royales (FAR) procède à un recensement des militaires, tous grades confondus, ayant quitté l’armée ces dernières années » à cause du malaise vécu au sein de ce groupe.

 

FÉVRIER

– Le président tunisien, Mohamed Moncef Marzouki, échoue dans sa tentative de relancer l’UMA après une visite tr`s méditisée à Alger.

– Accord algéro-espagnol sur la mise en place d’une chambre de commerce commune avant la fin de l’année 2012.

– Human Rights Watch adresse une lettre au ministre de la Communication, Mustapha Khalfi, lui demandant de cesser d’interdire certaines publications sous prétexte qu’elles « portent atteinte à l’islam »

– Le journaliste et correspondant au Maghreb du quotidien espagnol El Pais, Ignacio Cembrero, interdit de prononcer une conférence sur les relations hispano-marocaines organisée par l’Ecole de gouvernance et d’économie EGE.

– Décès d’un ancien militaire qui s’était immolé par le feu.

MARS

– Le Think tank américain Brookings Institution considère, dans une analyse consacrée à la question du Sahara occidental que le Maroc devrait faire preuve de ‘‘sagesse’’ et de poursuivre le processus démocratique en acceptant le droit à l’autodétermination du peuple sahraoui.

– La militante sahraouie des droits de l’homme, Aminatou Haidar, effectue une visite à Washington et New York pour plaider la cause du Sahara occidental et dénoncer les violations des droits de l’homme des Sahraouis par le Maroc.

– Le Comité des Nations unies contre la torture appelle, dans un récent rapport contre la torture au Sahara occidental rendu public à Genève, l’Etat marocain à prendre des mesures « urgentes et concrètes » pour prévenir les actes de tortures et les mauvais traitements à l’encontre des Sahraouis.

– Le chef de ses services secrets de Kadhafi est arrêté à l’aéroport de Nouakchott au moment où il débarquait d’un vol régulier en provenance de Casablanca.

AVRIL

– Le Secrétaire général de l’Onu, Ban Ki-moon, dénonce, dans un rapport adressé au Conseil de sécurité les obstacles posés par le Maroc à la Mission des Nations unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (Minurso). Il regrette les « entraves » qui empêchent toujours la Minurso d’accomplir pleinement sa mission et de s’acquitter de son mandat de « manière crédible » dans les territoires sahraouis occupés. « La Minurso n’est ni dans la capacité d’exercer pleinement ses fonctions de surveillance de maintien de la paix et d’observation, ni ne dispose de toute l’autorité pour contrecarrer l’effritement » de son rôle, a-t-il déploré.

– Le représentant personnel du secrétaire général des nations unies au Sahara Occidental, M.Hani Abdelaziz exprime la disposition de la Minurso (Mission de l’ONU pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental) à appliquer rapidement la mise en œuvre des décisions du Conseil de sécurité afin de concrétiser le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination.

– Le Conseil de sécurité de l’ONU adopte à l’unanimité la résolution 2204 (2012) sur le Sahara occidental dans laquelle il réaffirme la solution permettant « l’autodétermination du peuple sahraoui », tout en insistant sur la nécessité d’une totale liberté de mouvement de la Minurso. Il appelle les parties (Front Polisario et Maroc) à poursuivre les négociations sous les auspices du Secrétaire général de l’ONU, sans conditions préalables et de bonne foi, en vue de parvenir à une solution juste, durable et mutuellement acceptable, qui permette l’autodétermination du peuple du Sahara occidental dans le contexte d’accords conformes avec les buts et principes de la Charte des Nations Unies ».

– Le ministre britannique chargé du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, M. Alistair Burt, a réitère lors de ses entretiens à Londres avec le ministre marocain délégué aux Affaires étrangères, Youssef Amrani, l’engagement du Royaume-Uni pour le respect des droits de l’homme au Sahara occidental. Il a affirmé à l’issue de cette rencontre que son pays continuerait à soutenir les négociations politiques sous les auspices de l’Envoyé spécial de l’ONU pour le Sahara occidental, M. Christopher Ross.

– Le Premier Ministre Marocain, Benkirane se retire de la cérémonie des obsèques de Ben Bella pour protester contre la présence du président sahraoui.

MAI

– Le département d’Etat dresse un tableau sombre de la violation des droits de l’homme des Sahraouis par les autorités marocaines tout en relevant que le mandat de la MINURSO continuait à être dépourvu du mécanisme de surveillance de ces droits. Dans son rapport mondial 2011 sur les droits de l’homme publié jeudi, le département de Hillary Clinton note que ’’plusieurs questions des droits de l’homme des Sahraouis, qui continuent d’être une source de préoccupation, sont liées aux actions revendiquant l’indépendance » du Sahara occidental.

– L’ambassadeur américain à Alger, Henry S. Ensher, déclare que l’Envoyé Spécial Christopher Ross a « toujours » le soutien des Etats-Unis.

– Le porte-parole secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, Martin Nesirky, déclare à l’APS que le chef de l’ONU a « pleinement confiance » en son Envoyé personnel pour le Sahara occidental.

– José Taboada et une délégation d’activistes espagnols pro-sahraouis sont empêchés d’entrer à El Aaiún par la police marocaine.

– Le roi Mohamed VI se démène pour être reçu par le nouveau président français François Hollande.

– Human Rights Watch condamne « l’impunité des violences policières » au Maroc suite au passage à tabac d’un chercheur de cette organisation.

JUIN

– Le Comité spécial de l’ONU chargé de la question de décolonisation, ou Comité des 24, adopte 3 projets de résolution concernant la protection des intérêts économiques des territoires non autonomes, dont notamment la protection de leurs ressources naturelles au profit de leurs populations.

– L’Ordre des avocats de New York confirme l’illégalité de tout plan excluant l’option d’indépendance dans l’exercice du droit à l’autodétermination des Sahraouis et soutient que la limitation du choix au plan marocain d’autonomie seul « n’est pas conforme au droit international ».

– Le premier sous-secrétaire australien pour l’Asie du Sud et d’Ouest et le proche orient au ministère des affaires étrangères et du commerce, Paul Robilliard, répondant à une question sur la surveillance et la protection des droits de l’homme au Sahara occidental a affirmé que son pays appuyait l’intégration des droits de l’homme au Sahara occidental dans les prérogatives de la mission des nations unies pour le référendum au Sahara occidental.

– Le comité sur la Méditerranée de l’Internationale socialiste (IS) réitère son « soutien » aux droits du peuple sahraoui à l’autodétermination, dans une déclaration finale adoptée à l’issue d’une réunion tenue mardi à Madrid au siège du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE).

– Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, annonce la nomination de l’allemand Wolfgang Weisbrod-Weber, comme son Représentant spécial et chef de la Mission des Nations unies pour le Sahara occidental (MINURSO).

JUILLET

– L’ambassadeur américain à Rabat, Samuel Kaplan, déclare dans une interview accordée au quotidien arabophone Al Massae que les Etats-Unis soutiennent toujours les efforts de Christopher Ross, l’envoyé personnel de Ban Ki-moon au Sahara. Et toc !

– Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, affirme lors d’une visite à Alger que la position de la France concernant la question du Sahara occidental est « celle défendue par les Nations unies ». « Nous nous plaçons dans le cadre de la légalité internationale telle que défendue par l’ONU », a-t-il ajouté.

– Le nouveau représentant spécial du secrétaire général de l’organisation des Nations Unies (ONU) pour le Sahara occidental, le diplomate allemand Wolfgang Weisbrod-Weber effectue sa première visite dans la région, y compris les camps de réfugiés sahraouis.

AOUT

– Le secrétaire général des Nations unies, M. Ban Ki-moon, renouvelle sa confiance en son envoyé personnel pour le Sahara occidental, M. Christopher Ross, réaffirmant que les termes de la médiation onusienne dans le conflit opposant le Maroc au Front Polisario demeuraient « inchangés ».

– La délégation de la fondation Robert F. Kennedy pour la justice et les droits de l’homme (RFK) en visite actuellement dans les territoires sahraouis occupés, organise une série d’entretiens avec des représentants de la Mission des nations unies pour l’organisation d’un referendum d’autodétermination du peuple sahraoui (MINURSO) et avec des associations sahraouies des droits de l’homme.

SEPTEMBRE

Dans un rapport accablant , le centre Robert Kennedy sur les droits de l’Homme jette la lumière sur la violation des droits de l’homme des Sahraouis et a appelé à l’urgence de l’instauration d’un « mécanisme international permanent afin de protéger les droits de l’homme du peuple sahraoui ».

– Le problème du libre accès du Haut commissariat des Nations unies pour les Réfugiés (HCR) aux territoires sahraouis occupés par le Maroc a été soulevé par le Front Polisario lors de la 3ème réunion d’évaluation du programme des mesures de confiance au Sahara occidental qui s’est tenue mercredi à Genève, indique jeudi un communiqué du Front Polisario.

– Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Garcia-Margallo, assure l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara occidental, Christopher Ross, du soutien de l’Espagne en vue de parvenir à une solution au conflit du Sahara occidental.

– Le rapporteur spécial des Nations-Unies sur la torture et autres traitements cruels, inhumains ou dégradants, l’Argentin Juan Mendez, en visite au Maroc et au Sahara occidental, déclare qu’il avait reçu des « témoignages crédibles faisant état de pressions physiques et mentales excessives sur des détenus au cours d’interrogatoires ».

– Eric Goldstein, directeur adjoint de la division Moyen-Orient et Afrique du Nord à Human Rights Watch déclare que les preuves d’agressions commises contre des policiers auraient été obtenues sous la torture.

OCTOBRE

RABAT- L’Envoyé personnel du Secrétaire général de l’Organisations des Nations-Unies pour le Sahara occidental, Christopher Ross, entame une série d’entretiens avec les autorités marocaines et les sociétés civiles au Maroc et au Sahara Occidental dans le cadre d’une tournée en Afrique du Nord et en Europe.

– Le département d’Etat américain adresse au Congrès un rapport critique sur la violation des droits de l’homme par le Maroc au Sahara occidental, affirmant que la situation soulève « de sérieuses inquiétudes ». Le rapport a été élaboré par le département de Hillary Clinton en application d’une loi adoptée en décembre 2011 par le Congrès américain, qui exige du département d’Etat de s’assurer du respect des droits de l’homme au Sahara occidental avant l’octroi de toute aide financière militaire au Maroc.

– La Ligue française des droits de l’homme (LDH) exprime mercredi sa « vive inquiétude » face à la multiplication des procès intentés aux Sahraouis qui luttent pour le droit à l’autodétermination du peuple sahraoui et l’indépendance du Sahara occidental.

– La 4ème Commission de l’ONU chargée des questions de décolonisation adopte un projet de résolution qui réaffirme le droit à l’autodétermination du peuple du Sahara occidental, tout en louant les efforts déployés par le Secrétaire général de l’ONU et son Envoyé personnel, Christopher Ross.

– Le Secrétaire général adjoint de l’ONU chargé des opérations de maintien de la paix, M. Hervé Ladsous, se rend à El Aaiún (Sahara occidental) pour effectuer une visite au quartier général de la Mission des Nations unies pour l’organisation du référendum au Sahara occidental (MINURSO) et des entretiens avec les deux parties au conflit.

NOVEMBRE

– L’Envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara occidental, M. Christopher Ross, affirme à Madrid que le statu quo relatif au statut final du Sahara occidental était « insoutenable » et « dangereux ».

– Christopher Ross,  lors d’une visite dans les camps de réfugiés sahraouis réaffirme la détermination de l’organisation onusienne à trouver un règlement à la question du Sahara Occidental sur la base d’une solution garantissant le droit du peuple Sahraoui à l’autodétermination.

– Christopher Ross dévoile au Conseil de Sécurité son intention d’entreprendre de « larges » consultations à l’échelle internationale et régionale avant de convoquer un autre round de négociations entre le Front Polisario et le Maroc.

– l’Envoyé personnel du Secrétaire général de l’Organisation des Nations-Unies pour le Sahara occidental, M. Christopher Ross, « n’est pas notre envoyé, il représente l’ONU », déclare l’ambassadeur des Etats-Unis au Maroc, Samuel L. Kaplan, au journal hebdomadaire marocain Tel Quel .

– Le Parlement suédois vote une motion de la Commission des Affaires étrangères exhortant le gouvernement à reconnaître la République arabe sahraouie démocratique (RASD).

– La militante pacifiste sahraouie, Aminatou Haidar,reçoit la citoyenneté d’honneur de la municipalité toscane de Pontedera.

– Le quotidien espagnol El Pais, basée sur des informations publiées au Maroc, annonce que le roi Mohamed VI gagne le double que le roi d’Espagne Juan Carlos.

– Le site mauritanien Aqlame rapporte que le président Mohamed Ould Abdelaziz, en convalescence dans un hôpital parisien après qu’il ait été touché par balles à Nouakchott , a refusé de recevoir un émissaire marocain du roi Mohamed 6 venu lui souhaiter un prompt rétablissement au nom du roi.

– Des médias mauritaniens rapportent que le gouvernement mauritanien accuse le Maroc d’être derrière l’attentat du 13 octobre 2012 qui a visé le président Mohamed Ould Abdelaziz… Selon le site Alakhbar, le gouvernement mauritanien en aurait même informé officiellement plusieurs pays amis de la Mauritanie.

DÉCEMBRE

– « Nous sommes favorables aux résolutions de l’ONU et rien que les résolutions de l’ONU. Nous devons aller vers l’application de toutes les résolutions de l’ONU », affirme le président français lors de sa visite en Algérie.

– Répondant à une question écrite d’un député, le ministre britannique chargé du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, Alistair Burt, déclare que le Royaume-Uni soutient les efforts déployés par l’envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara Occidental, Christopher Ross, visant à exhorter le Maroc et le Front Polisario à traiter la question de l’exploitation des ressources naturelles du Sahara occidental et continue d’appeler le Maroc à fournir des preuves que le peuple du Sahara occidental bénéficie des retombées de l’accord de pêche conclu avec l’UE.

– La presse du Maroc assure une couverture a minima de la visite du président français François Hollande en Algérie.

– Le Parlement européen (PE) appelle jeudi au « respect des droits fondamentaux de la population du Sahara Occidental », en exigeant que ce territoire sous occupation marocaine soit ouvert aux observateurs indépendants, aux ONG et aux médias. Dans une résolution sur les droits de l’homme dans le monde, le PE a exprimé son « inquiétude quant à la détérioration des droits de l’homme au Sahara Occidental » et appelé au « respect des droits fondamentaux de la population du Sahara Occidental, y compris la liberté d’association, la liberté d’expression et le droit de manifester ».

– L’Assemblée générale de l’ONU adopte une résolution sur la question sahraouie dans laquelle elle appuie le processus de négociation « en vue de parvenir à une solution qui permette l’autodétermination du peuple du Sahara occidental » tout en louant les efforts déployés par l’envoyé personnel pour le Sahara occidental, Christopher Ross.

– L’ancien chef du gouvernement, M. Rédha Malek affirme à Alger que l’édification du l’Union du Maghreb  » ne peut se faire sans le règlement de la question du Sahara Occidental ».

– La candidature du Maroc au Conseil des droits de l’homme de l’ONU est rejetée.

– Le président mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz refuse de recevoir à Nouakchott Abdellah Baha, ministre d’Etat marocain et numéro 2 du gouvernement d’Abdelilah Benkirane qui s’est rendu en Mauritanie pour assister au 2e congrès de Tawassoul, un parti islamiste mauritanien.

– La secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton annule son voyage prévu au Maroc, où elle devait participer à une réunion sur la Syrie.

– L’opposant numéro 1 au roi du Maroc décède et ses funérailles furent une démonstration de force du mouvement Justice et Bienfaisance.

 

Advertisements