Le Conseil de sécurité débattra demain les développements de la question du Sahara occidental et du processus de négociations

Posted on novembre 27, 2012


Sahara Press Service :

New York, 27 nov 2012 (SPS) Le Conseil de sécurité tiendra mercredi une séance consacrée à l’évolution de la question du Sahara occidental et du processus de négociations entre le Front Polisario et le Maroc, selon le programme du Conseil de sécurité pour le mois de novembre courant.
L’Envoyé personnel du SG de l’ONU, Christopher Ross présentera un rapport sur sa tournée en Afrique du Nord et en Europe.
Le Conseil de sécurité avait demandé dans sa dernière résolution (2044) du 24 avril 2012, au SG de l’ONU de lui présenter régulièrement des rapports sur les progrès du processus des négociations sous les auspices de l’ONU et les obstacles rencontrés par la MINURSO et les mesures prises pour y faire face à ces défis.
Dans ce contexte, le Secrétaire général adjoint de l’ONU chargé des opérations de maintien de la paix, M. Hervé Ladsous, a visité la région la mi d’octobre passé.
Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki Moon, a cité dans son rapport devant le Conseil de sécurité les difficultés rencontrées par la Mission des Nations unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (MINURSO) dans l’accomplissement de sa mission.
Il a également souligné que la MINURSO doit travailler pour trois objectifs fondamentaux: (A) comme un élément pour la stabilité en cas de l’impasse politique continue, (B) en tant que mécanisme pour soutenir la mise en œuvre des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité relatives au mandat de la Mission des Nations Unies pour le référendum au Sahara occidental, (C) pour fournir des informations indépendantes sur les conditions de vie dans la région au Secrétariat, au Conseil de sécurité et à la communauté internationale.
Le SG de l’ONU a appelé le Conseil de sécurité à apporter son assistance au rôle de la mission dans le respect de maintien de la paix et de la neutralité de l’Organisation des Nations Unies, afin de garantir les conditions minimales nécessaires à la réussite de la mission. (SPS)

Publicités