Le projet solaire au Sahara occidental est secoué

Posted on novembre 24, 2012


WSRW :

Le projet controversé sur l’énergie solaire «Desertec», qui prévoyait de traverser le territoire occupé du Sahara Occidental, pourrait être gelé par manque de fonds.

Western Sahara Resource Watch a précédemment publié sur le projet controversé sur l’énergie que les intérêts européens avaient prévu de localiser au Sahara Occidental occupé, en partenariat avec le gouvernement marocain.

Le Maroc occupe illégalement le Sahara Occidental depuis 1975.

Selon la BBC le 19 novembre, les projets pour poursuivre le programme Desertec pourrait être gelés en raison du manque de fonds.

Le nouveau développement est dû au retrait du projet des deux grands partenaires industriels, Siemens et Bosch.

«Si ce projet finit par être arrêté, c’est une bonne nouvelle pour le peuple du Sahara Occidental. Bien que les investissements dans l’énergie verte soient très nécessaires au niveau international, il est évident qu’aucun projet d’énergie ne doit être placé dans un territoire occupé par la force. Raccorder le territoire au réseau énergétique européen, en partenariat avec le gouvernement marocain, contribuerait encore à maintenir le statu quo du conflit « , a déclaré Erik Hagen, président de WSRW.

Siemens est la même société qui a reçu des critiques pour son intention de faire un projet d’énergie éolienne dans le territoire occupé, en partenariat avec une entreprise du roi du Maroc. Ce projet n’a pas reçu de fonds de l’ONU en raison de son emplacement sur le territoire occupé.

L’ONU considère le Sahara Occidental comme le dernier conflit colonial non résolu sur le continent africain. L’envoyé spécial de l’ONU au conflit, Christopher Ross, a prévenu début novembre la communauté internationale contre l’acceptation du statu quo dans le conflit.

Publicités