ACAT : Appel urgent en faveur de Houcine Elghourmi prisonnier sahraoui

Posted on novembre 5, 2012


ACAT Semaine 44 (29 octobre – 4 novembre 2012)

 

Intervenez avant le 25 novembre 2012

 

Maroc

Vous souhaitez intervenir en faveur de Houcine Elghourmi :

Écrivez au roi du Maroc

Par courrier : affranchir à 0,89 euros – Fax : 00.212.53.77.68.515

Adressez une copie de votre lettre à l’Ambassade du Maroc

5 Rue Le Tasse – 75116 Paris- Fax : 01.45.20.22.58 – info@amb-maroc.fr

Télécharger la lettre :

http://www.acatfrance.fr/medias/files/appel_urgent/AU44-Maroc_lettre.doc

 

Sa Majesté le Roi Mohammed VI

Palais Royal

Rabat

MAROC

 

Sire,

 

Sur la base d’informations communiquées par l’ACAT-France, je vous exprime ma plus grande préoccupation concernant la situation de Houcine Elghoumri, un Sahraoui incarcéré à la prison de Mohammedia où il purge une peine de dix ans d’emprisonnement pour constitution d’une bande criminelle vraisemblablement en raison de son militantisme en faveur de l’indépendance du Sahara occidental.

Après son enlèvement par la DGST le 1er avril 2010, Houcine Elghoumri a été interrogé pendant 24 jours dans ce qu’il a identifié ensuite comme étant le centre de détention secret de Temara. Pendant l’interrogatoire, il a été roué de coups de bâtons, de poings et de pieds et contraint à boire de l’eau de javel, entre autres méthodes de torture. On lui a fait signer des documents qu’il n’a pas eu le droit de lire.

Il n’a pu voir un avocat pour la première fois que plus de cinq mois après son arrestation.

Dans la prison d’Oukacha, puis dans celle de Mohammedia, il a été victime de harcèlement de la part des gardiens et a été torturé à deux reprises en avril 2011 et en août 2012. Son avocat a porté plainte pour torture mais l’enquête en est au point mort.

Le 11 septembre dernier, l’ACAT-France a adressé une communication au Rapporteur spécial des Nations unies sur la torture le concernant.

 

Conformément à la Convention contre la torture et au PIDCP auxquels le Maroc est partie, je vous demande de :

·       ordonner la libération immédiate de Houcine Elghoumri si sa condamnation n’est motivée que par l’expression de son engagement politique ;

·       diligenter une enquête sur les allégations de torture et de mauvais traitements.

 

Je vous prie d’agréer, Votre Majesté, l’expression de ma plus haute considération.

 

Pour télécharger l’appel urgent en pdf

http://www.acatfrance.fr/medias/files/appel_urgent/AU44-Maroc-Iran.pdf

Publicités