APSO/Reseau à François Hollande, président des français

Posted on novembre 2, 2012


APSO :

Ce courrier a été envoyé il y a une semaine à Monsieur le Président de la France, il est sans réponse.
Aujourd’hui mercredi 31 octobre, Monsieur Christopher Ross est arrivé vers 14h locale à Elaiun, au Sahara Occidental. Le déploiement des forces militaires, policières, sécuritaires est démesuré. Que craint le gouvernement colonial marocain? ou que démontre-t’il ?
Est ce pour protéger Ross des Sahraouis qui lui font confiance, des colons marocains qui n’ont qu’une très faible compréhension de la situation, se protéger des manifestants sahraouis pacifiques ???
À suivre, et surtout notre France face à ses responsabilités.
APSO, 31 octobre 2012

 

———————————–

Le 24 octobre 2012
M le Président de la République Française
Vous allez recevoir prochainement M. Christopher Ross, envoyé spécial de l’ONU pour le Sahara Occidental.
Notre organisation d’Amis du Peuple du Sahara Occidental (APSO) -, et son réseau d’associations françaises signataires ci-dessous, soutiennent solidairement les Sahraouis dans leur lutte au quotidien pour la défense du droit légitime de leur autodétermination.
Nous souhaitons vous alerter et vous questionner sur le rôle de la France qui est aujourd’hui le principal Etat protecteur au sein du Conseil de Sécurité de l’occupation par le Maroc du Sahara Occidental.
Christopher Ross, travaille à la résolution du conflit sur le territoire du Sahara Occidental pour sa décolonisation, et va accomplir du 28 octobre au 15 novembre prochain, une tournée de rencontres des protagonistes directs ou indirects dans ce conflit, dont la France.
Vous le savez, le Sahara Occidental est un territoire non autonome, et les déclarations et résolutions de l’ONU, comme la position de l’Union Africaine reconnaissent au peuple sahraoui le droit à l’autodétermination sur son avenir et sur sa terre.
Les gouvernements précédant le vôtre ne se sont pas illustrés par leur rigueur à respecter le droit international. Ils ont soutenu une position illégale, une autonomie imposée au peuple autochtone sahraoui sans respecter leur droit à l’autodétermination, droit réaffirmé par de nombreuses déclarations de l’ONU tous les ans depuis les années 60.
Ce soutien à une solution irréalisable n’a fait que maintenir le blocage dans une situation paradoxale, dans laquelle nous subvenons aux besoins urgents des réfugiés Sahraouis, pendant que le Maroc, pays colonisateur d’une importante partie du Sahara Occidental, exploite pour son compte, en toute illégalité, mais pour d’importants bénéfices, les ressources naturelles du Sahara Occidental.
Les positions probablement vénales de vos prédécesseurs ont éloigné la France de la position exemplaire qu’exigent nos valeurs historiques. Malgré toutes les évidences, notre pays s’est montré lâche ou corrompu, soutenant le renouvellement de l’accord de pêche UE Maroc alors que le service juridique du Parlement Européen en avait établi l’illégalité en l’état. Validant l’accord UE Maroc de libéralisation des produits agricoles alors que de la même façon que pour l’accord de pêche, les frontières marocaines ne sont pas explicitement signifiées dans le document. Ou utilisant la menace de son droit de veto pour empêcher la mission de l’ONU pour le référendum au Sahara Occidental (MINURSO) de surveiller le respect des droits de l’homme, notamment de dénoncer les exactions quotidiennes des représentants du gouvernement marocain sur les habitants autochtones sahraouis dans la partie occupée du Sahara Occidental.
À ce sujet, l’actualité est alarmante et si vous suivez les actualités internationales pour cette région du monde, vous avez eu connaissance des conclusions du rapporteur spécial de l’ONU sur la torture, du Centre Robert F. Kennedy pour la justice et les droits de l’homme, du département d’Etat américain, de la Ligue française des droits de l’homme (LDH) qui tous dénoncent les violations graves des droits de l’homme du Maroc sur les Sahraouis.
Notre France ne peut avoir deux visages, agir pour soulager la souffrance des peuples syriens et libyens et ignorer encore la souffrance des Sahraouis qui dure depuis plus de 37 ans.
La position de la France est une clé de ce conflit, parce qu’elle a le pouvoir d’au minimum une neutralité, qu’elle n’a jamais respecté et au maximum d’une pression sur le Maroc.
Monsieur le Président de la République, nous espérons que vous accorderez toute votre attention à M. Christopher Ross, qui œuvre en fait comme notre agent international.
– Allez-vous en notre nom soutenir le référendum d’autodétermination et exiger sa mise en place dans les plus bref délai ?
– Allez vous de nouveau en avril prochain nous faire boire le calice de la honte jusqu’à la lie, en utilisant à nouveau le droit de veto français pour empêcher la protection par la MINURSO des droit humains de résistants pacifiques sahraouis ?
– Allez-vous respecter la position de votre propre parti exprimé dans des documents publics, et signés par votre actuel Premier Ministre, M Ayrault?
Puisque vous êtes abondamment informé de la version marocaine de la situation, à un point qu’il vous est peut-être difficile de retrouver les fondamentaux de la vérité, de la neutralité ou du droit international ;
– Allez vous, en accord avec l’engagement de votre discours d’investiture de respecter tous les peuples, recevoir le président de la RASD  et œuvrer pour reconnaître cette République, de même que l’UA  et 81 Etats l’ont fait jusqu’à aujourd’hui?
Ce geste sera le seul signe d’un vrai changement de la politique française dans la région, le reste ne serait que la rhétorique habituelle de la politique extérieure française dans le Maghreb, avec ses inavouables conflits d’intérêts y compris de la part des membres de votre gouvernement.
Nous espérons que vous entendrez notre attachement en nos valeurs nationales et pensons pouvoir croire en la probité de votre gouvernement.
Nous sommes à votre disposition, Monsieur le Président de la République, et vous prions d’agréer l’expression de nos salutations les plus respectueuses.
APSO, Amis du Peuple du Sahara Occidental, apsolument @yahoo.fr
APSO 35 Bretagne, apso35 @free.fr
APSO Avignon, apsoavignon @yahoo.fr
APSO Lyon, lautrecotedumur @yahoo.fr
ARSF, Association des Sahraouis Réfugiés en France, associationarsf @gmail.com
Arcadie, Aubagne, arcadie5 @caramail.com
Association des Sahraouis en France, asso.sahraouis.france @hotmail.fr
Cercle du livre progressiste (Givors)
COMIPSO Toulouse, isabellec816 @yahoo.fr
Of2ps, Marseille, talebga @yahoo.fr
Solidarité Maroc 05, solidmar05 @gmail.com
Solensahr 38, solensahr @yahoo.fr
Publicités