Appel de jeunes prisonniers au Maroc : nous voulons étudier !

Posted on septembre 29, 2012


APSO :

Appel des prisonniers des prisons marocaines interdit d’entrée en Master. APSO avait alerté de ce problème dans un précédent texte.
Appel de jeunes prisonniers au Maroc : nous voulons étudier !
Nous sommes cinq prisonniers politique ou de droit commun, Sahraouis et Marocains, enfermés dans la prison de Kénitra au Maroc.
Depuis des années nous poursuivons nos études dans l’université proche de la prison et cela malgré les très difficiles conditions que nous rencontrons du fait de notre privation de liberté. Nous ne pouvons prétendre à suivre notre cursus dans une autre université.
Nous sommes plus d’une vingtaine à avoir validé notre licence et à vouloir nous inscrire en Master pour l’année scolaire 2012-2013.
Notre demande à été rejetée sans raison par le doyen de la faculté, M. El Houssine Snoussi.
Si certains d’entre nous ont renoncé, épuisés par cette énième embûche, nous cinq ne renonçons pas et tenons à dénoncer cette interdiction d’accès au savoir, à l’éducation, qui est pour nous une torture supplémentaire.
Nous espérons que quiconque se sent concerné, interpellé par cette injustice, nous viendra en aide :
– pour que soit respecté notre droit à l’éducation,
– et nous soyons inscrit dans les Master que nous souhaitons pour cette rentrée scolaire 2012
et que nous soit garanti :
– des conditions d’études minimales
– qu’il n’y aura pas de représailles physiques ou morales du fait de notre résistance contre cette atteinte à un droit fondamental.
Saleh Amidan, en attente de la validation de mon inscription en Master de consultation juridique
Abdjlil El Miliani, en attente de la validation de mon inscription en Master de consultation juridique
Ahmed Ayoub, en attente de la validation de mon inscription en Master de sciences politiques
Lehbib El Mansouri, en attente de la validation de mon inscription en Master de sciences politiques
Salam Al Kaitouf, en attente de la validation de mon inscription en Master de sciences politiques
Le 25 septembre 2012
Advertisements