Sahara occidental : la télévision du Makhzen « traduit mal » Hillary Clinton et censure le ministre El Othmani

Posted on septembre 16, 2012


DemainOnline :

La télévision publique du Makhzen a faussé la traduction des déclarations de la Secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton, sur le Sahara occidental et a censuré le ministre marocain des affaires étrangères, Saâd-Eddine El Othmani.

Les méchants iraniens de la télévision publique l’ont fait récemment avec le président Mohamed Morsi lors du 16e sommet des pays non-alignés, qui s’est tenu récemment à Téhéran, quand ils ont falsifié les déclarations du chef d’Etat égyptien critiquant le régime syrien en traduisant Syrie par Bahreïn. Lesgentils marocains de la télévision du Makhzen ont, à l’instar de leurs confrères barbouzes iraniens, censuré et faussé les déclarations de deux responsables gouvernementaux, l’Américaine Hillary Clinton et le Marocain Saâd-Eddine El Othmani.  

C’était jeudi dernier lors d’une rencontre entre Clinton et El Othmani qui donnait le coup d’envoi à Washington de la première session du « Dialogue stratégique Maroc-Etats-Unis ».

Dans son allocution, pour évoquer le conflit du Sahara Mme Hillary Clinton a dit« Western Sahara » (Sahara occidental), dénomination officielle utilisé par tous les organismes internationaux, l’ONU, l’UE, etc. D’ailleurs, dans son compte rendu publié sur son site, le Département d’Etat a transcrit fidèlement les propos de la ministre américaine.

Pourtant, chez nous, la télévision publique marocaine a traduit « Sahara occidental » par « cette affaire ».

On peut arguer qu’à cette hauteur du texte la traductrice de la télévision marocaine a jugé plus commode, linguistiquement parlant, de traduire« Sahara occidental » par une phrase composée du genre « cette affaire ». Or, à aucun moment « Sahara occidental » n’a été prononcé par la traductrice marocaine, celle-ci utilisant constamment la terminologie « Sahara marocain ». Comme si c’était Clinton qui le disait. Ce qui est faux.

Bien entendu, les patriotes marocains peuvent légitimement répliquer que la dénomination officielle du Sahara au Maroc est « Sahara marocain » et non« Western Sahara » comme l’a prononcé cette provocatrice de Hillary Clinton. Mais alors pourquoi le ministre marocain des affaires étrangères, Saâd-Eddine El Othmani, a lui aussi utilisé, cette fois-ci en arabe, lors de la même rencontre, le même terme : « Sahara occidental » ?  C’est ce qui ressort de la traduction officielle faite par le Département d’Etat et publiée sur son site.

The third issue is the Western Sahara issue. Maghreb – Morocco has bravely submitted a proposal for self-rule, and it considers it to be base for negotiations to reach a final agreement to this long-lasting conflict.

And I would like to extend to you, Madam Secretary, my deepest thanks for your clear position that you repeatedly reiterated, and you once again confirmed it today, considering the self-rule solution to be a realistic solution and a serious one. And Morocco is open to implement UN resolutions in participating with sincere credibility in negotiations that would lead to such a final resolution.

Pourtant, la première partie de cette phrase dans laquelle le ministre El Othmani utilisait « Al Sahrae al Gharbia » pour évoquer le conflit du Sahara a été simplement coupée par la télévision du Makhzen qui est placée sous la tutelle de son camarade barbuMustapha El Khalfi.

Il y a donc bien eu censure.

Il faudrait bien qu’un jour les autorités de ce pays expliquent aux Marocains pourquoi chez nous ils nous parlent de « Sahara marocain » et quand ils vont à l’étranger ils utilisent le terme « Sahara occidental ».

Thami Afailal

URL courte: http://www.demainonline.com/?p=21118

Publicités