La cour d’appel d’El Aaiun a de nouveau opté pour le report

Posted on septembre 6, 2012


  • Asvdh : 
  • Ce mardi 4 septembre 2012, 13 détenus sahraouis étaient dans le box des accusés. Le 18 avril 2012, ils ont été condamnés par le tribunal de première instance d’El Aaiun à des peines allant de trois à huit mois de prison.
  • Comme lors de la séance du 18 avril, les détenus Oulad Chaikh El Mahjoub, Kamal Traiah, Mohamed Manolo, Dalbouh Barek Allah, Atikou Baray, Abdelaziz Baray, Hamaidat Anouar Sadat, Omar Ghazali, Ahmed El Alaoui et Hassana El Wali ont répété qu’ils ont subi la torture pendant l’enquête.
  • Deux d’entre eux, Omar Ghazari et Ahmed El Alaoui ont interrogé le juge sur le sort des plaintes pour viol déposées devant le procureur général, et demandé pourquoi les autorités n’avaient pas ouvert d’enquête.
A la demande de la défense, les avocats Mohamed Boukhaled , Bazaid Lhmad, Lhbib Errguibi et Moheld Fadel Lili, dont les prévenus ont été informés de la date d’audience 7 jour avant, les juges ont reporté l’audience au 25 septembre 2012.
Dans une autre affaire dont l’audience était ce même jour, la cour a reporté le procès de Mohamed Biza et Mustapha Boudani au 25 septembre,
Les deux détenus ont a été arrêtés le 10 mai 2012 après une manifestation organisée dans le quartier El Hchicha de la ville de El Aaiun – Sahara occidental et condamnés le 11 juillet à huit mois de prison ferme.
Les observateurs Mgda Such, Blanca Enfedaque, Luis Mangrane et Angels Mosegui, des defenseurs sahraouis représentant l’ASVDH, CODAPSO CODESA, et le Comité des portés disparus sahraouis ont assisté aux séances de la Cour d’appel.
ASVDH, le 04 septembre, Sahara
occidental