Le centre RFK préoccupé par la situation des droits de l’homme au Sahara Occidental

Posted on août 28, 2012


Sahara press Service :

Washington, 21Aout 2012(SPS) La Présidente du Centre Robert F. Kennedy pour la Justice et les Droits de l’Homme (Centre RFK), Mme Kerry Kennedy, conduira, à partir de vendredi prochain, une délégation d’observation de la situation des droits de l’homme dans les territoires du Sahara Occidental occupés par le Maroc pour « attirer l’attention » de la communauté internationale sur cette question, selon un communiqué de l’association.

« Nous espérons attirer l’attention de la communauté internationale sur cette question et d’appuyer l’établissement d’un mécanisme onusien pour la surveillance et la protection des droits de l’Homme au Sahara occidental », a déclaré Mme Kerry Kennedy,  qui est accompagnée dans cette visite d’experts internationaux, a-t-on précisé de même source.

La délégation cherchera à « évaluer la situation des droits de l’homme en se rendant sur place et en rencontrant des défenseurs des droits de l’homme, les autorités gouvernementales, et des familles ordinaires séparées par le conflit « , a déclaré Mme Kennedy.

La Présidente du Centre RFK  espère « sensibiliser l’opinion à cette situation et soutenons l’élargissement du mandat de la MINURSO à la surveillance des droits de l’homme « , a-t-elle ajouté.

La mission de la délégation se prolongera jusqu’au 31 août prochain et visitera également les camps de réfugiés Sahraouis

La délégation sera composée de Mary Lawlor, Directrice de Front Line Defenders, Margarette May Macaulay, Juge à la Cour Inter américaine des Droits de l’Homme, Eric Sottas, ancien Secrétaire Général de l’Organisations Mondiale Contre la Torture, Marialina Marcucci, Présidente du Centre RFK en Europe et Maria del Río du conseil d’administration de la Fondation Jose Saramago.

Le Directeur du Programme Partenaires RFK pour les Droits de l’homme, Santiago A. Canton, la Directrice du Plaidoyer, Marselha Gonçalves Margerin, et l’Assistante du Plaidoyer Stéphanie Postar se joindront à la délégation, a-t-on indiqué.

Le Centre RFK publiera, dans un rapport, les observations des membres de la délégation une fois la mission achevée, précise le communiqué. (SPS)

Publicités