L’ASVDH est solidaire des manifestants diplômés chômeurs de Dakhla.

Posted on août 28, 2012


Asvdh :

05/08/2012 | LETTRE D’INFORMATION

Association Sahraouie
des Victimes des Violations Graves des Droits Humains
Commises par l’Etat Marocain

8 manifestants sahraouis ont été blessés jeudi 2 août 2012 à Dakhla lors d’une manifestation de diplômés chômeurs.
La police marocaine est intervenue violemment pour disperser le rassemblement pacifique de plus de 70 personnes qui se tenait dans le quartier El Ghofran, Dakhla – Sahara Occidental.

« 8 manifestants ont été blessés et trois autres ont été arrêtés par la police déchaînée qui a chargé », a affirmé Tarouzi Lehbib, membre de comité des diplômés chômeurs qui a appelé au rassemblement.
Les blessés sont : Mm Najat Lknani et Messieurs El Hanafi Ahel Aki Salem, Khalil Haimad, Mohamed Ali Bhay, Lehbib Tarouzi, Mohamed Fadel Lhouiba, Hamoud Lgharbaoui, Ahmed Lmsaiba.

« Nous sommes venus manifester pacifiquement pour l’emploi, la liberté et la dignité mais la police s’est comportée sauvagement, et a donné des coups de matraques pour empêcher l’accès à la place de sit-in. Ils ont arrêté Youssef El Hamri, Khatari Hammana et Ali Bouya qui ont passé plus de quatre heures d’interrogatoires continues avant être relâché après avoir été obligés de signer l’engagement de ne pas répéter la manifestation » a ajouté M. Tarouzi.

L’ASVDH déclare sa solidarité avec les chômeurs sahraouis diplômés qui ont utilisé leur droit de manifester pacifiquement et exprime sa profonde préoccupation devant la multiplication des formes de violations des droits humains dans les territoires occupés du Sahara Occidental.

ASVDH, le 4 août, Sahara occidental

Advertisements