WSRW demande à l’ONU de ne pas subventionner le Roi du Maroc au Sahara

Posted on juillet 1, 2012


WSRW : 

Le « Mécanisme pour un Développement Propre » de l’ONU a envisagé de soutenir le travail du roi du Maroc au Sahara Occidental occupé, en partenariat avec la société allemande Siemens. WSRW demande à l’ONU de reconsidérer la question.

Alors que l’ONU travaille dur pour créer la confiance entre les parties pour négocier une solution au conflit, les mêmes Nations Unies étudient actuellement de financer les compagnies personnelles du roi du Maroc qui font du business dans le territoire occupé.

Le Mécanisme de Développement Propre (MDP) a été créé sous le protocole de Kyoto pour promouvoir un développement propre dans les pays en développement.

Le mécanisme est maintenant saisi d’une demande de financement de la construction du projet de parc éolien à Foum El Oued. Le document du projet de développement détaille la proposition de construction et d’exploitation de quarante-quatre turbines de 2,3 mégawatt d’«un parc éolien de 100 mégawatts (MW) raccordé au réseau dans la municipalité de Laayoune, 9 km à l’est du quai dans le sud du Maroc [sic] ».

Toutefois, la municipalité mentionnée n’est pas au Maroc, mais dans le territoire que le Maroc occupe illégalement dans le Sahara Occidental, sous la condamnation de l’ONU.

La Holding NAREVA, un groupe industriel et financier marocain sera le propriétaire et l’exploitant de ce parc éolien. Selon un récent ouvrage sur la richesse personnelle du roi du Maroc, Nareva est contrôlé par la famille royale.

Le projet reste actuellement au stade de la validation et n’a donc pas encore à l’heure actuelle reçu l’approbation finale. Le financement du MDP est dit nécessaire pour assurer que le projet est intéressant pour la Holding Nareva par des recettes de la vente des réductions d’émissions certifiées (REC).

Le projet hautement contestable a été mis en doute par beaucoup – y compris par le Front Polisario, mouvement de libération du Sahara Occidental. Le Polisario est actuellement en pourparlers de paix avec le Maroc, exactement sur la question de la gestion des ressources naturelles.

Western Sahara Resource Watch estime que le MDP risque maintenant directement de saboter les pourparlers de paix que l’ONU est censé faciliter.

« Le projet serait réalisé dans un territoire occupé illégalement par le Maroc et tenu par la force armée », a déclaré WSRW dans une lettre au secrétariat de la CCNUCC le 14 mai 2012.

« Nous demandons respectueusement de ne pas valider le financement du projet de parc éolien de Foum el Oued » déclare la lettre.

La demande complète de WSRW pour que le MDP reconsidère la participation au Sahara Occidental est disponible sur les pages Web de la CCNUCC.