La famille d ’un Sahraoui mort il y a 17 mois dénonce une « inhumation forcée »

Posted on juin 16, 2012


Demain Online : 

Tanger.- La famille du jeune sahraoui Saïd Dambar tué en décembre 2010, selon elle, par des tirs de la police, vient dénoncer son inhumation forcée. Celle-ci aurait eu lieu sans le consentement de ses parents directs.

Le cadavre aurait été sorti lundi dernier de la morgue de Laâyoune, où il s ’y trouvait depuis 17 mois, pour être inhumé au cimetière local. C ’est le procureur général de la capitale du Sahara qui l ’aurait ordonné.

La mère de Saïd Dambar à qui les autorités marocaines ont demandé de signer le document autorisant l ’inhumation aurait refusé de le faire. L ’enterrement a été mené sous forte surveillance de la police et de l ’armée, selon des activistes sahraouis.

Depuis 17 mois, la famille de Saïd Dambar refusait obstinément de se faire remettre son cadavre, exigeant une autopsie.

Abdellatif Gueznaya

Ordre d’inhumation de Saïd Dambar émise par le procureur général de Laâyoune

URL courte: http://www.demainonline.com/?p=18405