Aucune importation de Nidera en Uruguay depuis 2009

Posted on avril 30, 2012


WSRW :

La compagnie commerciale néerlandaise Nidera prendra la question du Sahara occidental « en considération » si elle rencontre à nouveau la nécessité d’importer dans le pays d’Amérique latine.

En 2009, Western Sahara Resource Watch a écrit un article sur ses pages web concernant le bateau le  «Katina», et son transport de phosphate du Sahara Occidental occupé à l’Uruguay. WSRW avait identifié l’importateur local, Nidera Uruguaya, une filiale de Nidera, un groupe pétrolier néerlandais et entreprise de commerce de grains.Nidera a récemment précisé à WSRW que l’incident ne faisait pas partie d’une plus grande structure d’importation. L’importation a eu lieu alors que la société a utilisé une petite partie d’un grand navire. Les responsables affirment qu’ils prendront la question « en considération » en cas de confrontation avec un autre besoin d’importer dans le pays d’Amérique latine. »Nous nous conformons pleinement à toutes les lois applicables. Si notre filiale en Uruguay a besoin à nouveau d’importer du minerai de phosphate dans l’avenir, la question qui est maintenant portée à notre attention est quelque chose que nous prendrons définitivement en considération « , a déclaré à WSRW Aukje Berden responsable de la RSE pour Nidera.

Selon la compagnie, la filiale uruguayenne de Nidera n’a pas importé de phosphate au cours des années 2007, 2008, 2010, ni en 2011. Le volume total des importations 2009 était presque identique à la cargaison du «Katina».

Publicités