Sahara : Le procès de Gdeim Izik commencera vendredi

Posted on janvier 14, 2012


Demain Online :

Casablanca.- Un procès en chasse un autre et une injustice en suit une autre. Vendredi prochain a été fixé comme date du procès devant le tribunal militaire de Rabat, des 23 détenus sahraouis, arrêtés suite au démantèlement du camp de Gdeim Izik, le 8 novembre 2010.

Incarcérés à la prison de Salé, après leur transfert du Sahara, ceux que l’on surnomme dorénavant, le «groupe Gdeim Izik», sont notamment accusés de «atteinte à la sécurité intérieure et extérieure de l’Etat, formation d’une bande criminelle et atteinte aux fonctionnaires publics dans l’exercice de leur fonction». Ils encourent la réclusion à perpétuité.

A quatre reprises, ils ont observé des grèves de la faim, revendiquant des conditions de détention humaines et la tenue d’un procès équitable, devant une juridiction civile, pendant que des membres de leurs familles observaient plusieurs sit-ins à Rabat pour attirer l’attention sur leurs conditions d’incarcération.

Accusant les autorités marocaines de maltraitance et de tortures, Ils avaient également lancé «un appel aux puissances internationales qui défendent les droits humains et la justice» pour «faire pression sur l’Etat marocain pour libérer tous les prisonniers politiques».

L’AMDH s’était également solidarisé avec les prisonniers et avait dénoncé les «conditions difficiles et les comportement inhumains» avant d’appeler «à leur libération ou à un procès équitable».

Salay Elayoubi

Publicités