Prétendue implication du Polisario dans le terrorisme : le Front Polisario dénonce une campagne « calomnieuse » de l’AFP

Posted on janvier 3, 2012


Sahara Press Service : 

Bir  Lehlu, 29 déc 2011 (SPS) Le Front Polisario a démenti, mercredi dans un communiqué, une campagne « calomnieuse » dirigée à partir de l’AFP Bamako et tendant à l’impliquer dans des affaires liées au terrorisme et au trafic de drogue dans la région, affirmant que le Gouvernement malien a démenti, avoir tenu les propos qui lui ont été prêtés par cette agence.
Le bureau de l’Agence de presse française (AFP) à Bamako a soutenu récemment que de Sahraouis sont impliqués dans l’enlèvement de deux ressortissants français à Hambori (nord du Mali) et ne cesse depuis quelques temps, à travers une série de dépêches d’agence, « sans la moindre preuve matérielle, d’impliquer le Front Polisario tantôt dans le trafic de drogue, tantôt d’être complice d’AQMI ou encore que certains Sahraouis, membres du Polisario, ont constitué une dissidence de cette organisation terroriste », a déploré le communiqué.
Ces informations qui s’inscrivent dans le cadre d’une campagne « calomnieuse », prétendent  parfois que  huit Sahraouis ont été arrêtés à la frontière entre le Mali et le Niger et le lendemain, ce sont deux Sahraouis qui sont impliqués dans l’enlèvement  des deux Français à Hambori au Mali, a rappelé le coordinateur sahraoui avec la Minurso, Mhamed Khadad, qui a signé le communiqué, parvenu à SPS.
Aussi, a-t-il ajouté « le Gouvernement malien a démenti aux autorités sahraouies, via les canaux diplomatiques appropriées, avoir tenu les propos qui lui ont été prêtés par  l’AFP Bamako au sujet du Sahara occidental, du Front Polisario et des Sahraouis en général ».
Le Front Polisario a dénoncé ainsi ces informations « dépourvues de preuves matérielles », distillées à partir de Bamako, depuis quelques mois et « avec plus d’insistance ces dernières semaines »,  affirmant que « tout ce qui a été colporté par l’AFP à Bamako au sujet des relations entre le Mali, la RASD et le Front Polisario est dénué de tout fondement ».
Il a observé que pour échafauder et appuyer ses « mensonges grotesques », ces « bobards » sont imputés le plus souvent à des « sources anonymes » ou encore à « un document des services de sécurité maliens ».
Pour le Front Polisario, cette « campagne médiatique » à base de « montages fabriqués de toutes pièces, (…) sert la politique expansionniste d’un pays qui occupe illégalement le Sahara occidental depuis plus de trois décennies ».
Le Front Polisario, enfin, « proteste énergiquement contre les agissements du bureau de l’AFP  à Bamako et demande que cesse cette campagne de calomnie et de dénigrements qui ne fait pas honneur  à une agence de renommée internationale comme l’AFP, dont l’objectif premier est l’information et non la propagande malveillante ». (SPS)
010/090/100 291112 DEC 2011 SPS

 
Publicités