La Commissaire à la pêche insiste sur le droit international

Posted on décembre 25, 2011



La commissaire de l’UE à la Pêche, Mme Maria Damanaki, a précédemment suggéré que l’accord de pêche de l’UE avec le Maroc ne devrait pas s’appliquer au Sahara Occidental. Elle répète à nouveau son message.

La déclaration ci-dessous a été publiée le 14 décembre 2011 sur les pages web de la commissaire de l’UE à la Pêche Damanaki Maria, suite au rejet par le Parlement de la pêche au Sahara Occidental.Protocole pêche avec le Maroc – Déclaration du commissaire Damanaki
14 décembre 2011

La Commission respectera pleinement le vote d’aujourd’hui du Parlement européen.

Demain je vais proposer au Conseil qu’il abroge l’application provisoire du protocole.

Nous ne savons pas si un nouveau protocole de pêche avec le Maroc est possible. Nous allons explorer toutes les voies possibles.

Dans tous les cas, comme je l’ai déjà dit à maintes reprises : si un nouveau protocole de pêche avec le Maroc devait être proposé et accepté, il aurait à donner des réponses convaincantes aux questions clés sur la durabilité, la rentabilité économique et la légalité internationale.

Le vote du Parlement européen envoie un message fort au gouvernement marocain qui devra s’engager pour un meilleur agrément sur toutes ces questions.

damanaki_609.jpg