Oslo sanctionne les partenaires de l’OCP

Posted on décembre 22, 2011


Africa Intelligence
N° 998    15/12/2011
MAROC

Dans le collimateur du Council of Ethics de l’Etat norvégien depuis l’année dernière, les producteurs d’engrais FMC Corp. (Etats-Unis) et Potash Corporation of Saskatchewan (PCS, Canada) viennent finalement d’être éjectés du portefeuille du fonds de pension d’Etat Government Pension Fund Global (GPFG). Le Council of Ethics, dont les recommandations sont suivies par les autorités financières d’Oslo, reproche aux deux firmes d’acheter du phosphate en provenance du Sahara occidental par le biais de l’Office chérifien des phosphates (OCP), le géant marocain du secteur. La Norges Bank vient ainsi de vendre l’intégralité des titres FMC et PCS du portefeuille du GPFG. Fin 2010, ceux-ci représentaient une valeur de 300 millions de couronnes (38,8 millions €) pour FMC Corp. et de 203 millions € pour PCS.

La Norvège est depuis longtemps vigilante à propos de l’exploitation des ressources naturelles au Sahara occidental. L’ONG norvégienne Western Sahara Resource Watch (WSRW) a déjà obtenu dans le passé l’arrêt d’importations de phosphates en provenance de ce territoire contesté par plusieurs sociétés, comme R-Bulk, Yara, etc. Or, ce dernier groupe, norvégien, a signé il y a quelques jours par le biais de sa filiale Yara International SAS, un accord de joint-venture avec l’OCP au Brésil, qui porte notamment sur l’approvisionnement de phosphates via le groupe marocain.

http://www.africaintelligence.fr/MC-/affaires-reseaux/2011/12/15/oslo-sanctionne-les-partenaires-de-l-ocp,95403634-ART
__._,_.___