Grève des familles des prisonniers politiques sahraouis de Salé 2

Posted on novembre 28, 2011


Sahara Press Service :

Salé (Maroc), 24 nov 2011 (SPS) Les familles des prisonniers politiques sahraouis en grève de la faim dans la prison de Salé 2, près de la ville de Rabat, ont décidé d’entamer une grève de la faim de deux jours, à partir du jeudi 24 novembre 2011 en signe de solidarité avec leurs fils en grève de la faim depuis le 31 Octobre dernier pour protester contre les dures conditions dans lesquels ils se trouvent et revendiquer leur droit à un procès équitable ou leur libération immédiate, a-t-on appris dans un communiqué des familles.

Depuis plus d’un an, vingt-quatre prisonniers politiques sahraouis dont des militants des droits de l’Homme se trouvent dans la prison de Salé pour leur relation avec les évènements du camp Gdeim Izik, a rappelé la même source.
« Cette décision intervient après que toutes les voies ont été fermées devant une solution et le non respect des autorités marocaines de ses engagements et ses promesses en vue de répondre aux revendications légitimes des prisonniers politiques sahraouis », a précisé la déclaration.
L’Etat marocain persiste dans son intransigeance et son rejet de toutes les revendications des prisonniers politiques sahraouis, en dépit de la détérioration de l’état de santé de la plupart d’entre eux en raison des grèves de la faim, a déploré la même source.
Les familles qui se sont déplacées depuis les villes occupées du Sahara occidental ont exprimé leur détermination à mener d’autres protestations jusqu’à ce que les autorités marocaines répondent favorablement aux revendications légitimes des prisonniers politiques sahraouis. (SPS)
020/090/TRD 241327 NOV 011 SPS

Publicités