Lettre de Mohamed Sidati, Ministre Délégué pour l’Europe, Membre de la Direction du Frente POLISARIO à Madame la Baronesse Ashton of Upholland, Haut Représentante de l’Union Européenne pour les affaires étrangères et la politique de Sécurité

Posted on octobre 21, 2011


Madame la Baronesse Ashton of Upholland,
Haut Représentante de l’Union Européenne
Pour les affaires étrangères et la politique de Sécurité.
Après avoir sévi avec une brutalité extrême contre les populations civiles de Dakhla, les
forces d’occupation marocaines ont frappé de nouveau, cette fois à El Aaiun, chef lieu du
territoire du Sahara Occidental illégalement occupés par le Maroc.
En effet ce 9 Octobre 2011, une tentative de rassemblement pacifiques par les sahraouis
en souvenir de Gdeim Izik* est reprimée dans le sang. La réaction des forces marocaines
est d’une violence inouïe. Celles-ci ont encerclé les lieux pour traquer et pourchasser les
manifestants, plusieurs ont été blessés dont des femmes :
Sultana Khaya activiste des droits de l’homme connue, est parmi les victimes. Des coups
lui ont été assenés au visage, avec le dessein prémédité de défigurer encore son visage.
Sultana avait perdu l’oeil droit, suite à une agression policière sur sa personne le 9 avril
2007. Au total plus de 20 sahraouis dont 9 femmes souffrent de blessures. Mbarka Ndour
femme handicapée, a été brutalisée, s’en est sortie avec des lésions sur le corps. Comme
à l’accoutumée, les autorités marocaines ont procédé à des arrestations, déclenchant une
chasse à l’homme sur l’étendue du territoire du Sahara Occidental qu’elles occupent
illégalement.
Les autorités marocaines ont renforcé l’État de siège existant déjà dans El Aiun. Toutes
les issues de la ville sont bouclées par les forces d’occupation (formées de plusieurs
corps, armée, forces auxiliaires, police, gendarmerie, et agents de sécurité qui essaiment
la ville) patrouillent,. Elles font régner un climat de peur et de terreur. Un Fait devenu
récurrent est le recours aux colons marocains installés au Sahara Occidental ; lesquels
sont épaulés, manipulés par les forces de Sécurité pour multiplier les provocations, les
intimidations, les incitations à la haine raciale à l’endroit des sahraouis autochtones. Tout
cela bien sûr, se déroulent sous le regard protecteur et bienveillant des autorités
marocaines, qui agissent dans l’impunité et pratiquent ainsi le terrorisme d’Etat.

Les évènements tragiques qui se déroulent au Sahara Occidental, ne peuvent et ne doivent

laisser indifférente l’Union Européenne ; elle qui fait du respect des droits de l’Homme un

principe cardinal de sa politique extérieure.

L’union Européenne qui a choisi de faire du régime répressif marocain un partenaire, en

lui octroyant un statut privilégié, en lui prodiguant des aides financières sans compter,

dispose de suffisamment de moyens pour infléchir la politique d’occupation et de

répression de celui ci au Sahara Occidental.

Il est affligeant de constater qu’au moment où l’ONU réaffirme dans une nouvelle

résolution le droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination, l’UE continue

d’observer le silence devant les graves violations des droits de l’homme commises par

l’Etat marocain au Sahara Occidental.

Nous réitérons la demande pressante et solennelle à L’Union Européenne, pour qu’elle

intervienne en toute urgence, afin de venir en assistance à une population en danger, et

pour que soit mis un terme au meurtre et à la répression au Sahara Occidental.

Mohamed Sidati

Ministre Délégué pour l’Europe

Membre de la Direction du Frente POLISARIO

Annexe à la lettre dirigée à l’Union Européenne :

IPersonnes

blessés au cours de l’intervention des forces

d’occupation marocaines le 9 Octobre 2011 :

1-Sultana Khaya

2-Dahba Sidammou

3-Mbarka Ndour

4-Mounnina lamghemad

5-Salama Nafii Lakhal

6-Ndaourouha Ment Bouzeid

7-Zerouali Yaslem

8-El Hatra Aram

9-Fatma Haimouda

10-Brahim Breighan

11-Toumanna Moussaoui

12-Sidi Mohammed ould Lwali

13-Chrif Bamba

14-Babiya Yaslam

15-Mohamed Fadel Ould Kentaoui

16-Salka Ndour

17-Takbar Mourad

18-Asmahane Kaouri

19-Charif Kaouri

20-Baba Ahmed Kaouri

IIPrisonniers

condamnés au terme de procès expéditives iniques

après les événements de Dakhla le 25 Septembre 2011 :

1- Mohamed Daoua Kmach,

2-El Fadel Mbarek

3-Ddia Hannoun

4-Hafalla Baija

5-Mohamed Sidi Greimich

7-Hamdi Sidi Greimich

8-Mansour Abhi

9-Aziz El Hafed

10-Rgueibi Mohamed Salem

11-Haya Lador

12-Salem Barka

13-Hassan Ali Abdallah

IIIListes

des detenus politiques non jugés toujours, transférés après

les événements de Dajla à la prison CARCEL NEGRA ( ville d’El

Aaiun occupée) de sinistre réputation et qui encourent de lourdes

peines d’emprisonnement :

1-Mahjoub Awlad Cheikh

2-Kamal Trayeh

3-Mohamed Manolo

4-Abdelaziz Barray

5-Sidati Haibat Mokhtar

6-Bark Allah Dablouh

7-Anouar lahmeid

8-Khaled Maimou

9-Balla Cheikhatou Ali Salem

10-El Hadj Hmeida

IVdes

dizaines sont toujours incarcérés et à la prison de Salé au

Maroc, subissant tortures et mal traitements. Ils attendent d être

déférés devant des tribunaux militaires liste prisonniers Gdeim

Izik

1-Naama Asfari

2-Mohamed Sbaii

3- Abdallahi El Khafnaoui

4-Sidi Abderrahmane Zeyou

5-Abdallahi tobali

6-Houssein Zaoui

7-Mohamed Bourial

8-Deich Daf

9-Cheikh Banga

10-Abdeljalil larossi Lamgheimad

11-Mohamsd Bani

12-Mohamed Tahlil

13-Hassan Dah

14-Bachir Khadda

15-Nafi El Machdoufi

16-Mohamed Bachir Boutenguiza

17-Sidi Abdallahi Abhah

18-Mohamed Lamin Haddi

19-Mohamed El Ayoubi

20-Lamajid Sidi Mohamed

21-Lismaili Ibrahim

22-Mohamed Mbarek lafkir

23-Mohamed Khouna Babeit

VListes

Prisonniers politiques Sahraouis

Incarcerés dans differents lieux de detention (Maroc, Sahara

Occidental )depuis des années souvent au terme de jugements

iniques et injustes

1-Bachri ben taleb

2-baoubba Najem

3-charafi Salama

4-Khaled Lahcen

5-Lahmam Salama

6-Allal Mahjoub

7-Bouamoud Moulay Ali

8- Yahya Mohamed El Hafed Izza Condamné à 15 ans

9- Mghaimim El-Mahjoub

10-Amaidan Cheikh

11-Amri Sid Ahmed

12-Barkin Sahel

13-Lafkir Lahcen Bananna

14-Abd daim Moustapha Ecrivain

15-Mahmoud Abou El Kacem

16-El Hit El-Mahfoud

17-Boubda Aissa

18- El Barkaoui Mahmoud

19- Mayara Lmoujahid