Le peuple sahraoui ne renoncera en aucun cas à son droit à l’autodétermination

Posted on septembre 17, 2011


Sahara Press Service :

Tindouf, 15 sept 2011 (SPS) Le représentant du Front Polisario auprès des Nations Unies (ONU), M. Boukhari Ahmed, a affirmé mercredi à Tindouf que le peuple sahraoui ne cessera, « en aucun cas et quel qu’en soit le prix », de réclamer « son droit à l’autodétermination ».
 »Le peuple sahraoui défend une cause juste et détient le droit sur les territoires sahraouis occupés, de même que la question sahraouie ne constitue nullement un cas unique dans l’histoire de l’humanité », a souligné M. Boukhari dans une communication, intitulée « Négociations et paix », présentée dans le cadre de la semaine culturelle de la République Arabe Sahraouie Démocratique (RASD) à Tindouf.
Le représentant du Polisario à l’ONU, qui a déploré  »qu’un pays arabe et voisin occupe les territoires sahraouis après que l’occupant européen les aient quittés », a indiqué que  »cela ne signifie guère que le peuple sahraoui soit ennemi du peuple marocain ou du royaume du Maroc, mais que le seul point de discorde réside dans la question d’occupation ».
Le diplomate sahraoui a expliqué que l’aboutissement à une « solution « finale et acceptable, garantissant au peuple sahraoui son droit à l’autodétermination, permettra d’ouvrir la voie à l’unité et à une ère de coopération entre les peuples, à condition de respecter le droit du peuple sahraoui à l’indépendance et à la liberté ».
S’agissant du dernier round des pourparlers de
Manhasset (USA), le responsable sahraoui a indiqué que  »le Front Polisario a démontré, au cours de cette réunion, l’impossibilité d’imposer le fait accompli, ou une prétendue proposition d’autonomie », soulignant « qu’aucune législation n’oblige les Sahraouis à accepter une autonomie sous souveraineté marocaine ».
« Une conviction que partage d’ailleurs la communauté internationale, exceptée la France », a-t-il précisé.
M. Boukhari, qui a évoqué certaines incidences extérieures susceptibles d’influer sur le processus de paix entre le Front Polisario et le Maroc, a affirmé que  »les Sahraouis ont emprunté la voie devant les conduire inéluctablement à l’obtention de leur droit à l’autodétermination ». (SPS)
020/090/000 150900 SEPT 011 SPS