Violences des autorités marocaines contre des manifestations pacifiques sahraouies

Posted on août 4, 2011


Equipe Média :

El Aaiun, Sahara Occidental occupé, 1er août 2011.

12 citoyens Sahraouis ont été blessés dimanche soir, lors d’une intervention violente des forces d’occupation pour disperser une manifestation pacifique organisée par des citoyens Sahraouis réclamant la libération d’un militant Sahraoui.

La manifestation s’est organisée après l’arrestation et l’incarcération de l’activiste Sahraoui Bouhla Ghali, 22 ans, à la prison noire, alors qu’il n’avait pu voir sa famille ni connaître les accusations portées contre lui.
Les forces d’occupation avaient enlevé l’activiste sahraoui sur le Boulevard Tan-Tan au centre de El Aaiun occupée après qu’il ait participé à une manifestation pacifique.

Dans une vidéo de notre équipe, on peut voir des agents de la sécurité en uniforme et en civil, interférant violemment contre les manifestants devant leurs maisons et leur jetant des pierres.
Cette violence a entraîné des blessures sur les citoyens Sahraouis, aux noms suivants:
Salma Mohamed Abeid
Meriem Bourhimi
Aziz Bouhalla
Aichatou Othman Boutasoufra
Meriem Bouhala
Elghalia Aamar
Laaroussi Soudani
Ali Abdellah
Najib Bouhalla
Noura Bohalla
Mhaimida Laabeidi
Marim Khaldi

Le même jour, sur le boulevard de Mezouar en centre-ville, des dizaines des citoyens sahraouis ont manifesté pour revendiquer le respect du droit à l’autodétermination de leur peuple sur leur avenir et sur leur terre et ses ressources.
Les forces d’occupation sont intervenues sans sommation pour disperser la foule par la force, entraînant de nombreuses blessures.
Equipe Media
Territoires occupée
Sahara occidental





Publicités