Maroc : le régime ne recule devant aucune abjection pour tenter de casser le Mouvement du 20 février

Posted on juin 26, 2011


Ali Fkir pour Solidarité Maroc : 

Le régime, comme un sanglier blessé, est plongé dans un désarroi complet

Refusant de satisfaire les revendications démocratiques de la jeunesse du mouvement de 20 février, revendications que défendent l’ensemble des forces vives du peuple marocain, et pour mater ce mouvement légitime, le makhzen recourt aux moyens les plus abjects:
 La répression directed’où nombreuses arrestations, des blessé-es, des martyrs (8 pour le moment: 5 à Elhouceima, un Sefrou, un à Safi).
– Le recrutement dans les milieux douteux. Des centaines, sinon des milliers de baltajias sont recrutés, embrigadés, payés pour s’attaquer aux citoyen-nes qui manifestent pacifiquement
– L’utilisation des mosquées, des moyens audiovisuels, de la presse partisane, des publications de lobbys (« indépendantes ») pour discréditer la contestation populaire
– La mobilisation des courants religieux « soufistes » financés et télécommandés par l’Etat pour mener une guerre « saint » contre la contestation légitime du peuple marocain.
L’Etat mettra certainement tous ses moyens à la disposition de la « zaouia boutchichia » (l’un des puissants relais du makhzen dans la société) pour qu’elle puisse organiser à Casablanca le 25 juin une « marche » pour le « OUI » à la constitution de l’assujettissement, et ce dans le but de « contrecarrer le rôle actif que joue Al Adl wa al ihsane » dans la résistance populaire contre la tyrannie.
Rappelons que la famille du cheikh Hamza (zaïm de la zaouia) est liée au ministère de l’intérieur: l’un des fils du Cheikh Hamza est gouverneur dans l’oriental du Maroc en plus d’autres relations avec le ministère des affaires religieuses, avec le palais…

LE COMBAT POUR UN NOUVEAU MAROC CONTINUERA!
VIVE LE MOUVEMENT DU 20 FEVRIER!
VIVE LE PEUPLE!
Publicités