Augmentation de critiques contre Jealsa

Posted on juin 18, 2011


Western Sahara Resource Watch :

L’industrie alimentaire Espagnole de transformation de poisson Jealsa Rianxeira est de plus en plus critiquée pour son engagement au Sahara Occidental occupé.  

L’entreprise Galicienne Jealsa exploite une usine de transformation de sardines dans la ville d’El Aaiun au Sahara Occidental occupé.Depuis 2008, WSRW exige l’arrêt des opérations de l’entreprise sur le territoire, soulignant le fait que la production et les exportations ont lieu dans le mépris des souhaits et des intérêts du peuple Sahraoui.

De juin 2010 à mai 2011, WSRW a fait plusieurs réunions avec Jealsa, au siège social à Madrid. Un moment l’entreprise a suggéré qu’elle pourrait étiqueter ses produits comme provenant du Sahara Occidental et non du Maroc.

Finalement, l’entreprise a refusé d’abandonner ses opérations, et n’a pas engagé de discussion avec les Sahraouis. La modification de l’étiquetage n’a pas non plus été appliquée.

Maintenant, les Sahraouis commencent à perdre patience. Une nouvelle vidéo transmise à WSRW montre des jeunes sahraouis taggant l’usine à El Aaiun.

En avril, dans un courrier à Jealsa, le mouvement de libération du Sahara Occidental, le Front Polisario, « exige l’arrêt immédiat des toutes les opérations au Sahara Occidental », et demande à l’entreprise de « se retirer du territoire ».

Parallèlement à la critique de Jealsa, plusieurs groupes espagnols ont aussi exigé de leur principal client, la chaîne d’épicerie espagnole Mercadona, d’arrêter ses achats auprès de Jealsa. Mercadona a renvoyé toute la responsabilité sur le fournisseur.

Publicités