Aucune avancée lors des dernières négociations entre le Maroc et le Polisario

Posted on mars 12, 2011


Deux communiqués reviennent sur le dernier tour de négociations entre le Maroc et le Front Polisario sur la question du Sahara Occidental : un communiqué de l’AFP, et l’autre du SPS (Sahara Press Service) :

AFP :

Pas de progrès à la réunion de Malte selon le Polisario

Le représentant du Polisario auprès de l’Union Européenne a fait état ce mercredi 9 mars de l’absence de progrès dans le round de discussions sur l’avenir du Sahara occidental sous l’égide de l’ONU qui a démarré lundi à Malte et doit se terminer formellement mercredi. En marge de la session annuelle du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU qui se tient à Genève, Mohamed Beissat a indiqué que ce sixième cycle de discussions informelles n’avait permis « aucun progrès ».

L’Algérie et la Mauritanie assistent à ces discussions, qui avaient été précédées en janvier d’une rencontre similaire à Manhasset (banlieue de New York), sans résultat tangible. L’ONU est représentée par son émissaire dans la région Christopher Ross. Dans un point de presse, M. Beissat s’est déclaré « déçu » que le « Maroc continue sa politique de défense du statu quo ». « Cette situation est intolérable » a-t-il dit, signalant que son mouvement devait se réunir en congrès cette année et prendra « des décisions capitales » pour le processus de paix. « La paix c’est comme le tango, il faut être deux pour danser mais il n’y a pas de partenaire pour la paix dans le gouvernement du Maroc » a ajouté M. Beissat.

« En septembre prochain, a ajouté le représentant du Polisario, cela fera 20 ans que les Nations Unies »travaillent à l’organisation du referendum, « c’est la tâche la plus longue qu’ait eu à faire l’ONU de toute son histoire, jamais l’ONU n’a eu à attendre 20 ans pour mener à bien une consultation populaire, c’est un record historique » a-t-il déploré. « Nous avons opté pour la lutte pacifique, a-t-il relevé, et nous sommes très contents de voir que nos frères dans la région s’inspirent de la lutte pacifique de notre petit peuple de nomades ».


SPS :

Sahara occidental: nouvel échec des discussionsPolisario- Maroc


 

Alger, 10 mars 2011 (SPS) Les représentants du Front Polisario et du gouvernement marocain ont achevé mercredi à La Valette (Malte) leur 6e round de discussions sur un nouvel échec.

Placée sous l’égide des Nations Unies, cette rencontre n’ a enregistré aucun « progrès tangible » a indiqué l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara occidental, Christopher Ross, au terme de ces pourparlers.

« A la fin de la réunion, chaque partie (Polisario et Maroc) à continué à rejeter la proposition de l’autre comme base unique des négociations à venir’ a-t-il ajouté. Le représentant onusien a cependant annoncé qu’une prochaine réunion se tiendra à la fin du mois de mai, au cours de laquelle les deux parties ont déjà convenu d’aborder des « mesures d’apaisement » et « d’éviter toute provocation qui pourrait avoir un impact négatif sur le processus de négociation ».

Il a également précisé que des thèmes de discussions, tels que les ressources naturelles et le déminage du territoire sahraoui ont été retenus.

Les propositions de solution présentées par les deux parties « ont été discutées dans le but de parvenir, conformément aux résolutions du Conseil de sécurité, à une solution garantissant le droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination », a révélé, de son coté, le président du Conseil national sahraoui (CNS), M. Khatri Adduh.

La réunion de Malte intervient après celle tenue, il y a un peu plus d’un mois à Manhasset (New York), et s’inscrit dans le prolongement des précédents rounds de discussions entamés par le Front Polisario et le Maroc depuis juin 2007 à Vienne (Autriche) et à Manhasset, soit au total six 6 réunions informelles.

L’Assemblée générale de l’ONU avait adopté, en décembre dernier, une résolution appuyant ce processus de négociation en vue de parvenir à  »une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable qui permette l’autodétermination du peuple du Sahara occidental ».

Cette résolution est inscrite en application directe de la Déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et aux peuples coloniaux, d’autant rappelle-t-on, que le Sahara Occidental représente le dernier territoire africain encore sous occupation coloniale.

Le Front Polisario a appelé dans ce contexte, le Conseil de sécurité de l’ONU à « s’impliquer davantage » et de prendre les mesures et les décisions « nécessaires » pour soutenir les efforts de l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU, en vue de garantir le « succès de la négociation » et mettre fin à « l’injustice dont est victime le peuple sahraoui ».

Le représentant du Front Polisario à l’ONU, M. Ahmed Boukhari avait, dans un récente déclaration, fermement critiqué l’attitude de la délégation marocaine durant les différents rounds de négociations. « Jusqu’à vider le processus de sa logique et de sa finalité » avait-il dénoncé.

Il a de plus affirmé que les Sahraouis avaient « tout fait pour permettre le succès des efforts » engagés par les Nations unies, d’autant qu’ils considèrent la voie pacifique comme « une opportunité historique précieuse offerte aux deux parties et à l’ensemble de la région, pour mettre fin à l’amiable à un conflit injuste qui a privé (le peuple sahraoui) de jouir de son droit
légitime à l’indépendance ». (SPS)

020/090/700 101200 MAR 011 SPS



Publicités